si belle mais si morte rosa mogliasso
Des lectures

Si belle mais si morte, Rosa Mogliasso

Si belle, mais si morte est un récit étrange de Rosa Mogliasso. Paru aux éditions bordelaises Finitude en 2017, je vous invite à le découvrir plus avant sur ce lien.

Si belle, mais si morte : escarpins rouge sang

A quoi tient le déroulement d’une journée, le cours d’une vie ? Chacun des personnages présents sur la berge a déjà déterminé la suite de sa journée et n’entend pas en être dévié. Chacun a quelque chose à faire, quelque amoureux à rêver, quelque folie à étancher. A chacun son histoire, son passé, son présent et le futur qu’il se réserve. Autant de raisons, anodines d’ailleurs, de passer son chemin.

Malheureusement pour eux, il y a une femme morte sur la berge. Une femme belle, élégante, avec des escarpins rouges, mais morte. Le lecteur suit avec amusement et curiosité les personnages, leur petite lâcheté, leur indifférence forcée. Indifférence qui n’en est pas une, puisque chaque témoin est profondément marqué par cette rencontre.

Ce qu’il est advenu de cette belle morte, ce n’est pas le sujet. D’ailleurs, quand les uns et les autres reviennent sur leurs pas, les escarpins ne sont pas là, non plus que le corps. Etait-ce un mirage ? Quelque illusion morbide ?

Le lecteur se fait ainsi témoin des témoins, par ce roman entre comédie et sociologie. Une grande finesse d’écriture.

Le dénouement, inattendu, ravit le lecteur qui comprend alors la raison du terme « roman-piège » employé dans le Canard Enchaîné.

A lire !

Qui est Rosa Mogliasso ?

Rosa Mogliasso est une auteure italienne née à Turin. Après des études en histoire du cinéma, elle se consacre à l’art théâtral et intègre une troupe de théâtre d’ombres. Elle a publié, outre des nouvelles, plusieurs romans policiers.