parfois on tombe solène bakowski
Des lectures

Parfois on tombe, Solène Bakowski

Parfois on tombe est un roman dramatique de Solène Bakowski. Initialement paru aux éditions Favre, l’auteur l’a republié en 2014 en autoédition. Toutes les infos sont sur cette page si vous souhaitez le commander.

Courir à en tomber

Gris. Plomb. Glace. Ainsi commence le roman. Trois mots qui résonnent et se répondent pour résumer le présent de Sarah.

Sarah court. Tout le temps, trop vite, sans avoir le temps de regarder le paysage, en laissant derrière elle un mari et une enfant. Elle court par habitude, par écœurement, parce que ce qu’elle vit ne lui convient pas, pour ne pas s’arrêter sur elle-même.

Entre course d’endurance et sprint, il faut choisir. A force de courir, trop vite, trop mal, Sarah est tombée. Et le vide qu’elle redoutait l’a engloutie.

Parfois on tombe

A cause d’un geste d’énervement malheureux, Sarah a perdu ce qu’elle a de plus cher : sa fille et son mari. Il ne lui reste que son travail de professeur des écoles, qu’elle n’aime pas. Le vide qui l’environnait la recouvre, jusqu’à ce qu’elle choisisse l’exil pour se retrouver. C’est dans son passé d’étudiante en Chine qu’elle va trouver sa rédemption. Le départ est nécessaire, vital, inéluctable.

L’auteur nous fait ainsi découvrir des contrées lointaines, qui dépaysent le lecteur autant que le personnage. Peu à peu, on se familiarise avec cette faune chinoise, on se réapprend tandis que Sarah se ressource. La plume de Solène Bakowski, vibrante d’authenticité, est admirable dans sa manière de plonger au plus profond de chacun des personnages, pour en extraire tour à tour la suie et l’étincelle.

Parfois on tombe. Puis on se relève.

Voilà ce que nous apprend l’histoire de Sarah.