comment agir
Des Sociétés

Comment agir ? Quelques liens…

Vous êtes consterné de la manière dont est gérée la crise. Pris au piège d’un cauchemar dystopique avec pour tout horizon une société de surveillance numérique qui vous horrifie. Vous considérez que nos dirigeants n’œuvrent en rien pour le bien commun, mais pour leurs intérêts personnels. Enfin, vous refusez le contrôle de masse qu’implique le passe sanitaire. Contre le passe, les confinements, les restrictions, les règles absurdes, comment agir ?

Agir en rejoignant un collectif

Depuis 2020, de nombreux collectifs et associations ont vu le jour pour défendre les droits et libertés civiques en France. En voici quelques-uns :

Association Enfance et sourires

L’association est basée en Gironde. Elle défend le bien-être des enfants à l’école, dans une société qui les maltraite depuis des mois. Entre autres, elle s’oppose au masque à l’école dès 6 ans, qui provoque chez de si jeunes enfants un mal-être dont on évaluera trop tard les conséquences catastrophiques. Elle s’est depuis constituée en association de parents d’élèves. L’adhésion est de 2€.

Réaction 19

Cette association « a pour objet la défense de vos droits suite aux mesures prises par les autorités françaises et par l’Union européenne voire par les autorités mondiales pour lutter contre la « pandémie » de la Covid-19 ». L’angle d’attaque est multiple : actions juridiques, soutien juridique aux adhérents (pour contester une contravention par exemple), information, militantisme… L’adhésion est de 10€. Vous pouvez vous proposer comme bénévole. L’association est subdivisée en collectifs régionaux. Et s’il n’y en a pas dans votre région, vous pouvez en créer un.

Reinfo Covid

Créé sous l’impulsion de Louis Fouché, médecin réanimateur à l’Hôpital de la Conception à Marseille, Reinfo Covid offre une approche de la crise et de sa gestion totalement différente du discours classique. Il n’a d’ailleurs pas fallu longtemps pour que les médias tentent de décrédibiliser son fondateur, taxé aujourd’hui de complotisme. Je ne suis guère portée sur les théories conspirationnistes et le côté Gandhi de Louis Fouché me dérange un peu, mais Reinfo Covid, si on n’écoute pas les controverses, est un groupe très intéressant et fédérateur. Il s’agit d’informer différemment d’une part et d’agir concrètement d’autre part. Comme Réaction 19, vous pouvez rejoindre ou créer un collectif régional, pour agir localement.

Edit du 03/11/21 : Je ne peux défendre l’indéfendable. Les idées portées par Louis Fouché sont très intéressantes. En revanche, quand il se compromet avec des personnages détestables et des idées bibliques, je ne peux pas continuer à le suivre.

Collectif Laissons les médecins prescrire

Apparu dès 2020 avec l’interdiction pour les médecins libéraux de tenter de soigner leurs patients Covid, ce collectif est toujours d’actualité. Vous pouvez soutenir leur manifeste et découvrir la liste des nombreux médecins dits engagés, ainsi que leur code postal. Cela pourrait vous être utile si vous tombez malade, qui sait…

Des collectifs et associations, il y en a d’autres. Je vous cite ceux que je connais le mieux et vous laisse chercher par vous-mêmes ceux que je ne connais pas. D’ailleurs n’hésitez pas à les partager en commentaire !

Agir juridiquement

Contre la gestion autoritaire de la crise, de nombreuses actions juridiques ont vu le jour en un an. Parmi les plus connues, citons celles de Réaction 19, le recours contre le passe sanitaire déposé au Conseil Constitutionnel par le collectif d’avocats Déjà Vu, appuyé par plus de 50 000 citoyens. Vous pouvez vous joindre à certaines actions juridiques avec l’association Victimes Coronavirus et avec Réaction 19.

Exprimez-vous

En comparaison avec le printemps 2020 où toute contestation était impossible, aujourd’hui les voix dissidentes se font plus nombreuses. Le pouvoir redoute cette parole populaire qu’il ne comprend pas. C’est un monstre qu’il a lui-même créé. On peut se sentir bien impuissant à prêcher dans le désert, pour ne convaincre que les convaincus. Mais, comme je le disais dans mon article sur les moutons, une seule voix dissidente peut en engendrer d’autres. Vous exprimer, c’est déjà agir. Alors parlez, donnez votre point de vue, tentez de convaincre, ou du moins offrez à l’autre l’inconfortable opportunité de douter. Et bien sûr, si vous le pouvez, manifestez.

Collègues auteurs, je vous trouve bien silencieux pour la plupart en ces temps compliqués. Certains se réfugient dans leur bulle littéraire, centrés en apparence sur leurs livres, leurs lecteurs, leur petit monde. Pourtant, tous les auteurs, artistes, intellectuels ont une responsabilité. Quelle que soit votre conviction, défendez-la. Et de préférence, soyez du côté de la liberté…

Informez-vous

S’exprimer c’est bien ; avec des arguments, c’est mieux. Aussi informez-vous ! Evitez toute théorie érigée en vérité absolue. Lisez les médias traditionnels, qui sont très instructifs à leur manière et quand on sait lire entre les lignes. Déjà, cela vous apprendra comment tourne le vent, et vers où se dirigent les girouettes de l’information. Lisez les arguments des associations et collectifs que je vous ai cités, qui vous donneront une autre approche de la question sanitaire.

Avant de savoir où s’informer, il faut déjà apprendre comment. S’informer, ce n’est pas lire quelque chose et le croire d’emblée. Trop de gens ont confiance en l’écrit. S’informer, c’est être capable de lire plusieurs sources discordantes, de les analyser, de les croiser, de définir pour chacune si la source est partie prenante ou totalement neutre, et le message qu’elle veut faire passer. Il est très difficile de rester neutre, les journalistes le sont rarement, et même un historien peut avoir du mal à s’extraire de son époque et de ses propres convictions. Partez de ce principe-là que rien n’est tout à fait neutre, et apprenez à lire ce qui n’est pas écrit.

Au-delà de la question sanitaire

Décodez la communication et la rhétorique politique. Explorez au-delà de la question sanitaire, apprenez ce qu’est la politique. Suivez les séances de l’Assemblée Nationale pour comprendre que le Parlement joue désormais un rôle de façade démocratique, sans pouvoir réel.

J’invite les courageux à redécouvrir l’Histoire, car par l’étude du passé on apprend du présent. Lisez Hannah Arendt, Albert Camus, La Boétie, Orwell, Huxley, Montesquieu, entre autres. Chacun offre un éclairage intéressant sur ce que nous vivons. Pour ceux que la littérature classique rebute, tapons dans du plus divertissant mais non moins instructif. Relisez Harry Potter, et surtout les deux derniers tomes avec la prise de pouvoir de Voldy. La trilogie L’Autre de Pierre Bottero et surtout le dernier tome La huitième porte qui montre une utopie totalitaire à son apogée. Et si vous-même avez des lectures à suggérer, n’hésitez pas à les conseiller en commentaire !

Il n’y a pas que les livres dans la vie. Aussi je vous invite à découvrir les vidéos de l’IHU de Marseille pour l’information scientifique, et celles de Clément Vicktorovitch pour analyser la rhétorique politique. Surtout, faites-vous votre propre opinion. Et même lorsque celle-ci est faite, continuez à douter de tout.

Je conclus cet article très long et pourtant incomplet. J’espère qu’il vous donnera quelques pistes pour vous sentir moins isolé. Car c’est des sociétés atomisées que naissent les mouvements totalitaires. Aussi, restons vigilants.